Choisir une assurance voyage peut s’avérer une entreprise assez complexe : entre les couvertures des cartes bancaires, celles incluses dans les mutuelles et autres assurances habitation, les assurances annulation des compagnies aériennes ou encore les assurances voyages dédiées, difficile de s’y retrouver.

Lisez notre guide complet pour sélectionner la protection adéquate pour vos vacances. Nous avons ici mis l’accent sur les courts séjours de moins de 90 jours, que ce soit en Europe ou dans le reste du monde.

 


 

À quoi sert l’assurance voyage ?

 

L’assurance voyage sert à vous couvrir en cas d’accident, de maladie ou encore de retard ou d’annulation de train ou d’avion en voyage. Elle peut aussi assurer votre rapatriement et celui de vos proches, des frais de recherche et de secours si vous êtes perdu lors d’un périple ou encore des dommages causés à vos bagages.

 

💡 Depuis 2020 et la survenue de la pandémie de coronavirus, la plupart des assurances voyage se sont mises à proposer des couvertures dédiées qui vous remboursent en cas d’annulation du voyage suite à l’instauration de confinements ou de restrictions de circulation par les Etats.

La plupart offrent aussi la prise en charge des soins liés au Covid si vous êtes infecté lors de votre séjour. Cette assurance frais médicaux est obligatoire dans certains pays : nous y reviendrons dans le paragraphe consacré à l’assurance voyage et au Covid.

 

assurance voyage pourquoi

 


 

Quelles sont les garanties de l’assurance voyage ?

 

Les garanties que vous pouvez trouver dans une assurance voyage sont assez vastes. La base est souvent constituée de la prise en charge des frais médicaux et d’hospitalisation sur place (avec un plafond variable), du rapatriement et du retour anticipé (par exemple si l’un de vos proches resté en France décède ou tombe gravement malade).

 

Frais médicaux et hospitalisation

 

Cette garantie prend en charge vos frais médicaux et d’hospitalisation si vous avez un accident ou tombez malade en vacances à l’étranger. Si vous êtes en Europe, dans un pays couvert par la carte européenne d’assurance maladie, la somme vient compléter les versements de la Sécurité Sociale et de votre mutuelle.

Le plafond est variable, selon les formules ou le pays que vous souhaitez visiter. Ainsi, les soins sont très onéreux dans des pays comme le Canada, les Etats-Unis, le Japon, la Nouvelle-Zélande ou le Brésil. C’est la raison pour laquelle les assureurs proposent des plafonds élevés, de l’ordre de plusieurs centaines de milliers d’euros voire 1 million d’euros.

Prêtez attention aux exclusions de cette garantie : la plupart refusent de vous couvrir si vous aviez une maladie déjà diagnostiquée avant votre départ (pour les soins liés à cette pathologie) ou que vous êtes enceinte en fin de grossesse (au-delà de la 30e ou 32e semaine). Les règles sont toutefois variables selon les assureurs : il faut donc consulter les conditions générales.

 

Le rapatriement

 

Le rapatriement a lieu si votre état de santé n’est pas compatible avec une hospitalisation sur place, notamment parce que le lieu de séjour n’est pas suffisamment équipé. Ce rapatriement peut avoir lieu vers la France ou vers un établissement de soins dans le pays d’accueil plus à même de vous soigner.
Le transport se fait souvent par avion ou train, médicalisé ou non, selon la gravité de vos blessures ou de votre pathologie.

Cette garantie s’accompagne souvent d’autres prestations comme :

  • Si vous êtes hospitalisé dans le pays de séjour sur un autre lieu que celui prévu au départ, les frais d’hébergement de vos proches peuvent être pris en charge.
  • Si vous êtes seul(e) avec des enfants mineurs, le financement de la venue d’une personne majeure pour s’occuper d’eux.
  • Le rapatriement de vos proches vers la France, en parallèle à votre propre rapatriement.

Pour le rapatriement en cas de décès, cette garantie prend en charge les frais liés au rapatriement du corps ainsi que, le plus souvent, les frais funéraires. Le décès doit être celui d’une personne assurée : c’est-à-dire généralement le souscripteur du contrat, son conjoint ou l’un de ses enfants.

 

Les frais de recherche et de secours

 

La prise en charge des frais de recherche et de secours est, la plupart du temps, circonscrite à un environnement particulier, comme la mer et la montagne. Cette garantie est souvent valable au ski, mais seulement si vous êtes resté sur les pistes balisées (la pratique du hors pistes est le plus souvent exclue).

Ces dépenses sont prises en charge jusqu’à un certain montant (Entre 7 000 et 15 000 euros en moyenne). Si vous vous aventurez dans un pays considéré comme dangereux (liste tenue à jour sur le site du Ministère des Affaires Étrangères), l’assurance ne vous couvre pas.
Avant de projeter un périple dans un lieu isolé et difficile d’accès, consultez bien les conditions générales de votre contrat.

 

Interruption de séjour ou retour anticipé

 

L’interruption de séjour ou le retour anticipé peut être couvert si l’un de vos proches resté en France décède ou est dans un état grave et doit être hospitalisé.
Généralement, l’assurance vous rembourse un billet d’avion ou de train (parfois assorti d’une course en taxi) et peut aussi vous verser une somme correspondant au nombre de jours qu’il vous restait sur place (prorata temporis). Il s’agit souvent d’un forfait qui ne correspond pas toujours au montant réel.

La garantie retour anticipé peut aussi intervenir si un attentat a eu lieu sur place ou si un sinistre d’ampleur est survenu à votre domicile.

 

L’assistance en voyage

 

Cette notion d’assistance est assez vaste et peut comprendre les éléments suivants :

  • L’avance d’une caution pénale si vous êtes mis en cause par la justice du pays de séjour.
  • La prise en charge des frais d’avocat sur place.
  • L’avance de fonds si vos papiers ont été volés, perdus ou détruits.
  • L’envoi de médicaments sur place si le traitement est introuvable dans le pays de séjour.

 

La responsabilité civile vie privée

 

Si, pour un séjour en France, votre responsabilité civile vie privée est prise en charge par votre assurance habitation, ce n’est généralement pas le cas à l’étranger.
Dans certains pays, comme les Etats-Unis, les sommes exigées pour dédommager un tiers que vous avez blessé et/ou dont vous avez détruit le bien sont très élevées. C’est pour cela que les plafonds des assurances sont souvent de l’ordre de plusieurs millions d’euros.

⚠️ Vérifiez bien que vos pratiques sur place seront prises en charge. Et notamment votre responsabilité civile si vous faites du sport : plongée, escalade, bateau, jet ski…

 

Un retard d’avion ou de train

 

Si votre avion ou votre train est en retard (plus de 2 ou 4 heures par exemple), l’assurance vous propose une indemnisation qui peut servir à financer un repas ou une nuit d’hôtel. Elle vient en complément des éventuels dédommagements prévus par les compagnies aériennes en cas de retard conséquent.

 

Un transport que vous avez manqué

 

Si vous avez manqué votre vol ou votre train, votre nouveau titre de transport (ou sa modification) peut être remboursé. Il faut toutefois que l’événement ayant entraîné votre retard soit indépendant de votre volonté : voiture qui tombe en panne, accident dans le bus ou le transport public emprunté.
À noter que la grève des transports peut être une situation d’exclusion dans certaines formules.

 

Bagages et effets personnels

 

Pour les bagages il peut s’agir de leur retard à la descente de l’avion (supérieur à 12 heures par exemple) ou s’ils ont été perdus ou détériorés lors du voyage. La somme que vous allez percevoir complète celle versée par le transporteur qui a la responsabilité de vos bagages lors du vol. L’assurance n’intervient pas si vos valises étaient sous votre surveillance lors du vol ou des dommages.

Vos effets personnels – et notamment le matériel de sport que vous transportez – peuvent être remboursés ainsi que des frais de location si vous devez louer un autre équipement pour remplacer celui qui est endommagé.

La garantie annulation fait aussi partie intégrante de l’assurance voyage, même si elle n’est pas présente dans toutes les couvertures.

 

Franchises et exclusions

 

Comme dans toute couverture, l’assurance voyage comporte des franchises et des exclusions. Une franchise est une somme qui reste à votre charge en cas de sinistre. Elle est exprimée en pourcentage de la somme versée ou constitue une somme fixe.
Par exemple, 10% du montant du voyage pour un avion en retard ou 50 euros par personne pour une annulation de voyage.

Les exclusions sont les cas dans lesquels l’assurance n’intervient pas. Parmi les exclusions les plus courantes, nous pouvons citer :

  • Les dommages liés à la guerre civile ou étrangère, actes de terrorisme, émeutes ou mouvements populaires.
  • Les maladies et conséquences de blessures diagnostiquées avant votre départ en vacances.
  • Les soins liés à une IVG ou à la fécondation in vitro.
  • La participation à des compétitions sportives professionnelles, y compris les entraînements qui les précèdent.

Cette liste n’est pas exhaustive et dépend de chaque assureur.

 

assurance voyage garanties

 


 

Quelle assurance pour votre voyage ?

 

Le choix de votre assurance pour votre voyage dépend avant tout de la destination choisie et de la nature du séjour envisagé. Si vous restez en Europe, une couverture de base suffit avec prise en charge des frais médicaux et de l’hospitalisation, du rapatriement, votre responsabilité civile et une garantie annulation.

Si vous visez un séjour sportif, ajoutez la couverture de vos effets personnels et une responsabilité civile sport pour les dommages que vous pourriez causer à des tiers. Il peut aussi être utile d’ajouter les frais de recherche et de secours, si vous partez en mer ou en montagne.

 

Si vous vous rendez hors d’Europe, il est indispensable que les plafonds des frais médicaux et de la responsabilité civile soient élevés (idéalement plus de 100 000 euros), notamment dans les pays anglo-saxons, au Brésil et au Japon.

L’assistance aux voyageurs et une solide garantie rapatriement sont aussi indispensables, notamment si vous projetez de voyager dans des contrées dans lesquelles il y a peu d’établissements de santé.

Vérifiez également que vous êtes bien couvert pendant l’intégralité de votre séjour et que certaines activités que vous souhaitez pratiquer ne sont pas exclues de la couverture.

 

Si vous voyagez hors de l’Union Européenne (et hors Suisse, Croatie, Islande ou Norvège) une assurance voyage Covid est devenue aussi indispensable : que ce soit pour les frais de soins sur place si vous contractez la maladie pour les pays qui l’exigent, que pour la prise en charge de votre rapatriement ou des frais liés à votre quarantaine.

 

 


 

Quelles sont les différentes assurances voyage ?

 

💡 Il y a trois grands types d’assurances voyage :

  1. Celles des cartes bancaires.
  2. Celles proposées par des assureurs classiques comme Allianz ou Axa.
  3. Celles commercialisées par des assureurs dédiés au voyage comme Acs ou Chapka.

 

Assurance voyage Visa et Visa Premier

 

L’assurance voyage de la carte bancaire Visa Premier couvre de nombreuses situations de voyage : décès, invalidité, soins sur place, rapatriement, annulation, retard d’avion ou de train, retard, perte, vol ou détérioration des bagages, responsabilité civile ou encore garantie neige et montagne.
Un bémol cependant ? vous devez avoir acheté le séjour avec ce moyen de paiement et en apporter la preuve pour vous faire rembourser. Les originaux des billets d’avion ou des factures sur place sont également exigés. C’est le cas pour toutes les assurances de carte bancaire.

 

Assurance voyage Mastercard

 

Les assurances voyage Mastercard sont assez diverses en fonction du type de carte détenu. La Standard étant la plus basique et la World Elite la plus couvrante. Ainsi cette dernière recèle notamment les garanties suivantes :

  • Le rapatriement en cas de maladie ou d’accident.
  • Les frais médicaux à l’étranger
  • La mise à disposition d’un chauffeur de remplacement si vous êtes dans l’impossibilité de conduire.
  • Une assurance annulation / modification ou interruption de voyage qui fonctionne aussi dans le cadre d’une épidémie ou si le pays de destination vous refuse le visa d’entrée.
  • Le retard de votre avion (plus de 4 heures) ou de votre train (plus de 2 heures).
  • Un retard de bagages ou leur perte, vol (y compris dans votre chambre d’hôtel ou dans un véhicule de location) ou détérioration.
  • La responsabilité civile à l’étranger (sauf la responsabilité civile automobile).
  • Le décès et l’invalidité en voyage.
  • Les frais de recherche et soins médicaux suite à un accident en montagne.

 

Assurance voyage American Express

 

L’assurance voyage des cartes American Express (AMEX) est elle aussi variable. Les cartes Green et Blue sont les moins couvrantes tandis que les Platinum et Centurion recèlent les garanties les plus élevées, assez similaires à celles que l’on trouve pour la Mastercard World Elite.

Enfin, on peut aussi citer les AMEX Air France qui s’adressent aux personnes qui voyagent beaucoup. L’assurance est à peu près équivalente à celle des AMEX classiques, avec un accent particulier mis sur les garanties annulation de voyage et retard de transport.

 

Assurance voyage Allianz

 

L’assurance voyage Allianz recèle deux formules distinctes :

  1. L’assurance Vacances Tempo avec prise en charge des frais médicaux et hospitalisation (jusqu’à 300 000 euros selon la destination), le rapatriement, les frais de prolongation du voyage si vous êtes placé en quarantaine, ceux de téléconsultation avec un médecin francophone 24 heures sur 24, la couverture des bagages jusqu’à 3 000 euros et votre responsabilité civile jusqu’à 4 500 000 euros.
  2. L’assurance Vacances à l’année qui recèle, en plus, votre responsabilité civile sportive et celle liée à votre location de vacances. Ainsi qu’une assurance annulation suite à un imprévu indépendant de votre volonté : maladie, décès, sinistre chez vous, licenciement, refus de visa et y compris les conséquences des pandémies comme le Coronavirus.

 

Assurance voyage Axa

 

L’assurance voyage Axa propose des garanties incluses comme le rapatriement médical, l’envoi d’un médecin sur place, le retour des assurés, les frais médicaux à l’étranger (plafond de 80 000 euros dans les pays d’Europe et du bassin méditerranéen et de 160 000 euros dans les autres pays), les frais de recherche et de secours ou encore une assistance si vous perdez vos papiers ou vous les faites dérober.

De nombreuses garanties sont optionnelles et devront être souscrites en plus : annulation ou interruption de séjour, frais de recherches et secours, assurance bagages, casse du matériel de sport ou responsabilité civile vie privée à l’étranger.

 

Assurance voyage Acs

 

Les assurances voyage Acs sont très nombreuses. Pour le voyage de courte durée on peut citer deux couvertures adaptées :

  1. Globe Traveller ou Globe Partner si vous partez hors de l’Espace Schengen avec des garanties comme la prise en charge des hospitalisations sans avance de frais (y compris celles liées au Covid-19), une assistance rapatriement et transport médical, une responsabilité civile vie privée ou les garanties retard de vol. En option, vous pouvez souscrire une assurance sports à risques, matériel de sport ou annulation de voyage.
  2. Europax si votre séjour a lieu dans un pays de l’Espace Schengen : prise en charge des frais médicaux et d’hospitalisation (y compris coronavirus), remboursement des frais dentaires, rapatriement ou responsabilité civile vie privée.

 

Assurance voyage Chapka

 

L’assurance voyage Chapka existe dans de nombreuses déclinaisons. L’assureur propose une formule dédiée aux voyages de moins de 3 mois appelée Cap Assistance 24h/24.
Elle comprend principalement la prise en charge des frais médicaux et de l’hospitalisation (plafond de 1 million d’euros maximum en fonction de la zone de destination), la protection de vos bagages contre le vol et la détérioration (plafond de 3 000 euros), l’interruption de séjour, le rapatriement à hauteur des frais réels, votre retour anticipé et les frais de recherche et de secours en mer et en montagne.

L’assurance annulation est en option à hauteur de 8 000 euros par personne (40 000 euros par événement). Elle ne couvre toutefois pas les conséquences du coronavirus ou d’une mise en quarantaine.
Mais intervient seulement si vous êtes hospitalisé, avez une maladie grave ou qu’un événement imprévu (comme un attentat dans un rayon de 100 kilomètres du lieu de villégiature) vous empêche de partir.

 

Assurance voyage April

 

L’assurance voyage April, baptisée Assurever, offre quatre formules distinctes :

  1. Formule Starter qui ne couvre que l’annulation de voyage (hors épidémies).
  2. Formule Basic qui prend en charge l’annulation du voyage, l’assistance et le rapatriement (y compris dus aux épidémies), l’assistance en cas de décès, le retour anticipé et les frais médicaux à l’étranger à hauteur de 100 000 euros maximum.
  3. La formule Power qui couvre, en plus, le vol manqué, l’interruption de séjour, la responsabilité civile à l’étranger et offre une individuelle accident. Le plafond des frais médicaux est porté à 300 000 euros.
  4. La formule Premium qui prend aussi en charge les frais de recherche et de secours en mer et en montagne et les dommages causés à votre matériel de sport ou de loisirs.

 

Assurance voyage Maif

 

L’assurance voyage Maif n’est pas une couverture dédiée. Vous pouvez profiter de garanties incluses dans votre assurance habitation ou protection juridique, si vous voyagez à l’étranger. Comme par exemple une garantie annulation, la responsabilité civile hors de France, l’assistance et le rapatriement ou encore une assistance juridique si vous êtes mis en cause par la justice dans le pays de villégiature.

Vérifiez vos garanties avant de partir et souscrivez une assurance dédiée en plus si elles se révèlent insuffisantes. C’est souvent le cas si vous visitez des pays dans lesquels les soins, les frais de justice et les sommes réclamées en responsabilité civile sont élevés : Etats-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande…

 

Assurance voyage Macif

 

L’assurance voyage Macif n’existe pas non plus en tant que telle mais certaines garanties incluses dans votre mutuelle ou assurance habitation peuvent être utiles pour la prise en charge des frais médicaux ou votre responsabilité civile à l’étranger.
En revanche, pas de garantie annulation, bagages ou rapatriement : vous devrez les souscrire en plus.

 

Assurance voyage MGEN

 

L’assurance voyage MGEN recèle deux contrats distincts :

  1. L’assurance voyage Horizon : rapatriement médical, frais médicaux et d’hospitalisation d’urgence (plafond de 150 000 euros), prolongation ou poursuite du séjour, retour anticipé, assistance en cas de décès, assistance juridique (3 000 euros maximum), garantie attentats et événements climatiques, frais de recherche et de secours (5 000 à 15 000 euros) et des garanties complémentaires comme la transmission de messages urgents, l’avance de fonds si vos papiers sont volés, perdus ou détruits ou une assistance psychologique joignable en France.
  2. L’assurance voyage Zenith qui prend en charge, en plus, l’annulation toute causes (plafond de 8 000 euros par personne), la perte, le vol ou la détérioration de vos bagages ainsi que leur retard à l’aéroport de destination, le retard d’avion ou de train, l’interruption de séjour, une individuelle accident et votre responsabilité civile vie privée à l’étranger.

 

Assurance voyage Matmut

 

Comme pour la MAIF et la Macif, l’assurance voyage Matmut n’existe pas. Seules certaines garanties des formules habitation et santé peuvent vous couvrir lors d’un voyage à l’étranger : frais médicaux, responsabilité civile, bagages, rapatriement ou assistance juridique.

 

Assurance voyage MMA

 

L’assurance voyage MMA n’existe pas non plus en tant que telle. La mutuelle MMA peut couvrir les frais médicaux, le rapatriement ou offrir une assistance médicale. Tandis que le contrat habitation peut prendre en charge les bagages (si l’option a été souscrite).

Concernant les garanties santé liées aux mutuelles, elles ne sont pas toujours valables hors de France. Et vous devrez souvent avoir demandé la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) en amont pour avoir droit au même niveau de remboursement que les assurés du pays d’Europe dans lequel vous séjournez.
Si vous voyagez hors d’Europe une mutuelle française est rarement suffisante, les soins dans certains pays étant très chers. Par exemple 1 000 dollars minimum pour une hospitalisation aux Etats-Unis, et parfois plusieurs dizaines de milliers en cas d’intervention chirurgicale.

 

 


 

Comparatif des assurances voyage

 

Garantie Allianz April Axa Acs Chapka MGEN
Annulation du voyage Oui (8 000 euros par assuré et 32 000 euros par événement) Oui (16 000 euros par assuré et 40 000 euros par événement) Oui (8 000 euros par assuré et 40 000 euros par événement) Oui (9 000 euros par assuré et 30 000 euros par événement) Oui (8 000 euros par assuré) Oui (8 000 euros par assuré et 35 000 euros par événement)
Rapatriement Oui Oui Oui Oui (100% des frais réels) Oui (100% des frais réels) Oui
Frais médicaux et hospitalisation Oui (plafond de 200 000 ou 300 000 euros pour les USA, le Canada et l’Australie, 300 euros pour les frais dentaires) Oui (plafond de 100 000 ou 300 000 euros selon le contrat choisi, 160 euros pour les frais dentaires) Oui (plafond de 80 000 euros pour les pays d’Europe et le bassin méditerranéen et 160 000 euros pour le reste du monde, 300 euros pour les frais dentaires) Oui (plafond de 150 000, 300 000 ou 500 000 euros en fonction du contrat, 300 euros pour les frais dentaires) Oui (plafond de 1 million d’euros maximum en fonction de la zone géographique du voyage) Oui (plafond de 150 000 par personne)
Responsabilité civile vie privée Oui (plafond de 4 500 000 euros) Oui (plafond de 1 000 000 euros) et responsabilité civile sport plafonnée à 300 000 euros) Oui (plafond de 4 500 000 euros) Oui (plafond de 4 500 000 euros) Oui (plafond de 4 500 000 euros) Oui (plafond de 4 500 000 euros)
Interruption de séjour Oui (retour anticipé) Oui Oui (plafond de 8 000 euros par assuré et 40 000 euros par événement) Oui (prise en charge des billets retour à hauteur des frais réels) Oui (plafond de 7 500 euros par assuré et 35 000 euros par événement) Oui (plafond de 5 000 euros par personne et 30 000 euros par sinistre)
Prolongation de séjour Oui (plafond de 150 euros par jour pendant 5 jours consécutifs maximum) Oui (retour impossible) pour 5 nuits Oui (retour impossible) pour 5 nuits et un maximum de 80 euros par nuit Oui (billet retour + 80 euros par nuit pendant 8 nuits) Oui (billet retour + 80 euros par nuit pendant 10 nuits) Oui (plafond de 50 euros par nuit pour 7 nuits maximum)
Frais de recherche et de secours Oui (plafond de 8 000 euros par sinistre et 15 000 euros par période d’assurance) Oui (plafond de 7 500 euros par personne) Oui (plafond de 3 500 euros par personne et 17 500 euros par événement) Oui (frais réels jusqu’à 5 000 euros) Oui (plafond de 4 500 euros par personne et 23 000 euros par événement) Oui (plafond de 15 000 euros pour les frais de recherche et 5 000 euros pour les secours)
Protection juridique Oui (plafond de 30 000 euros par personne pour avance sur caution pénale et 3 000 euros pour les honoraires d’avocat) Oui (plafond de 15 000 euros par personne pour avance sur caution pénale et 3 000 euros pour les honoraires d’avocat) Oui (plafond de 15 000 euros par personne pour avance sur caution pénale et 3 000 euros pour les honoraires d’avocat) Oui (plafond de 3 000 euros) Oui (plafond de 15 000 euros par personne pour avance sur caution pénale et 3 000 euros pour les honoraires d’avocat) Oui (plafond de 10 000 euros par personne pour avance sur caution pénale et 3 000 euros pour les honoraires d’avocat)
Bagages et effets personnels Oui (plafond de 3 000 euros par personne) Oui (150 euros par bagage pour un retard de livraison supérieur à 12 heures) Oui (2 000 euros par assuré et 10 000 euros par événement). Pour un retard de bagages supérieur à 6 heures 150 euros par assuré et 750 euros par séjour Oui (plafond de 2 000 euros). Pour un retard de bagages supérieur à 24 heures 150 euros sur justificatifs d’achat d’objets de première nécessité

 

Oui (plafond de 3 000 euros par personne) Oui (plafond de 1 500 euros par personne)
Individuelle accident Non Oui (7 500 euros maximum par personne et 70 000 euros maximum par accident) Oui (50 000 euros maximum en cas de décès et la même somme avec un taux d’invalidité supérieur ou égal à 10%) Oui (plafond de 10 000 euros pour le décès accidentel et de 50 000 euros pour l’incapacité permanente totale suite à un accident) Oui (plafond de 10 000 euros pour le décès accidentel et de 50 00 euros pour l’incapacité permanente totale suite à un accident) Oui (plafond de 8 000 euros par personne pour le décès accidentel et de 8 000 euros pour l’incapacité permanente totale suite à un accident)
Retard de transport Oui (plafond de 100 euros par assuré au-delà de 2 à 4 h pour les avions et plus de 4 h pour les trains) Oui (10% du montant du voyage à raison de 250 euros maximum si retard aérien supérieur à 4 heures) Non Oui (prise en charge des frais de repas, de transfert et d’hébergement à hauteur de 150 euros par personne maximum,si le vol charter ou régulier a plus de 4 heures de retard) Oui (plafond de 250 euros maximum si retard aérien supérieur à 4 heures ou supérieur à 6 heures pour un vol charter) Oui (plafond de 150 euros maximum par personne si retard aérien supérieur à 4 heures ou supérieur à 6 heures pour un vol charter)
Pays couverts La zone sélectionnée à la souscription. Sont exclus la Corée du Nord et une liste de pays précisés sur le site de l’assureur Dans le monde entier (sauf les pays en état de guerre civile, étrangère, d’instabilité politique notoire, subissant des mouvements populaires, émeutes, actes de terrorisme, représailles, restriction à la libre circulation des biens et des personnes, y compris restrictions dues à une pandémie) Dans le monde entier La zone sélectionnée à la souscription La zone sélectionnée à la souscription. Dans le monde entier
Limite d’âge à la souscription 86 ans 75 ans Aucune (mais indemnisation réduite pour l’individuelle accident si plus de 70 ans) 66 ans 80 ans Non précisé

Éléments issus des conditions générales de chaque assureur.

⚠️ Notez qu’il y a un délai après l’achat du voyage pour souscrire une assurance : souvent 24 à 48 heures.

 

assurance voyage comparatif

 


 

Quelle assurance pour l’annulation d’un voyage ?

 

La grande majorité des assurances voyage proposent une garantie annulation que ce soit en inclusion ou en option. Mais les cas dans lesquels le voyage peut être remboursé, s’il est annulé, ne sont pas forcément très larges. Il s’agit généralement des situations suivantes :

  • Une maladie, un décès ou un accident vous empêche de voyager. Cela concerne aussi les membres de votre famille. Chaque assurance a un peu sa propre définition du terme famille : parfois il s’agit juste de votre conjoint, de vos enfants et de vos parents ou de vos proches au sens large, associés professionnels compris.
  • Une maladie psychique ou une dépression avec une hospitalisation (la durée admise est variable).
  • Des complications non prévisibles lors d’une grossesse.
  • Si vous devez vous rendre dans un pays dans lequel la vaccination est nécessaire (notamment pays tropicaux) et que votre état de santé vous empêche de vous faire vacciner.
  • Un sinistre grave a eu lieu chez vous, dans votre résidence secondaire ou dans vos locaux professionnels.
  • Le véhicule avec lequel vous devez vous rendre sur votre lieu de vacances ou au point de départ n’est plus en état de rouler.
  • Vous êtes licencié économique ou muté.
  • Vous êtes au chômage et retrouvez un emploi ou un stage Pôle Emploi.
  • Vous êtes convoqué à un examen de rattrapage ou à un événement requis par une autorité sans pouvoir le reporter : le plus souvent il s’agit d’une convocation judiciaire pour être juré d’assises par exemple.
  • Le pays de destination vous a refusé le visa.
  • On vous a volé vos papiers d’identité.
  • Votre employeur a supprimé ou modifié vos congés après que vous ayez réservé le séjour.

 

Cette liste n’est pas exhaustive et dépend de chaque formule. La somme qui peut vous être remboursée est plafonnée et une franchise reste à votre charge : souvent quelques dizaines d’euros par personne.
La plupart des assurances annulation voyage doivent être souscrites dans les quelques jours qui suivent l’achat du séjour. Enfin, toutes ne couvrent pas les conséquences du coronavirus. Même si le gouvernement décrète un confinement ou des restrictions de circulation, il n’est pas certain que votre séjour soit remboursé.

 

assurance annulation voyage

 


 

Assurance voyage et Covid : Quelle solution ?

 

Dans le contexte du coronavirus, l’assurance voyage peut intervenir à plusieurs niveaux :

  • Si vous contractez le Covid en France et devez être hospitalisé ce qui vous empêche de voyager : généralement ce cas est couvert par l’assurance annulation si vous l’avez souscrite.
  • Votre test PCR est positif et vous ne pouvez donc pas franchir la frontière française pour vous rendre à l’étranger. Toutes les assurances annulation ne fonctionnent pas dans ce cas.
  • Vous contractez le virus lors de votre voyage et devez recevoir des soins sur place. C’est la garantie prise en charge des frais et soins médicaux qui intervient ici.
  • Vous êtes positif au virus sur place entraînant votre mise en quarantaine, ce qui peut engendrer un séjour plus long que prévu et donc un surcoût. Pour être couvert il faut que vous ayez souscrit une garantie dite prolongation de séjour, souvent limitée à une somme par nuit pendant quelques jours (le plus souvent 5 à 7 jours).
  • Pendant que vous êtes en vacances à l’étranger, le gouvernement français décrète un reconfinement ou des restrictions de circulation qui vous obligent à rentrer au plus vite. Pour que votre billet d’avion ou de train soit remboursé, le retour anticipé doit être couvert. Mais il est bien souvent valable seulement si l’un de vos proches resté en France est décédé ou souffre d’un problème de santé grave. S’il s’agit d’un voyage organisé, ce cas peut être prévu dans les conditions générales de vente (vérifiez-le en amont).

 

Vous ne pouvez partir à cause d’un confinement ou de restrictions de circulation alors que vous êtes encore en France ? De plus en plus d’assurances proposent une clause annulation épidémies ou pandémies ou encore cas imprévus. Mais le remboursement total du séjour n’est pas systématique. Une franchise est souvent appliquée : elle s’exprime souvent en pourcentage du prix du séjour.

Vous pouvez aussi regarder les conditions d’annulation du côté de la compagnie aérienne ou du tour opérateur. Le centre européen des consommateurs a rédigé une page dédiée à vos droits lors d’un voyage dans le contexte du coronavirus.

Elle explique notamment que les organismes doivent vous rembourser ou vous proposer un trajet ou un voyage équivalent à d’autres dates.

Certains grands tours opérateurs ou prestataires de séjours proposent un remboursement intégral (même sans assurance annulation), mais seulement si l’établissement est fermé (fermeture des commerces et établissements non essentiels), que l’Etat décrète un confinement, qu’il déconseille les voyages non essentiels vers la destination et/ou que la frontière entre la France et le pays concerné est fermée.

 

Dans quels pays l’assurance coronavirus est-elle obligatoire ?

 

Certains pays exigent que vous disposiez d’une assurance frais médicaux (qui couvre les soins liés au Covid) qui rembourse les éventuels soins sur place au cas où vous tombiez malade.
Ce n’est le cas d’aucun pays situé dans l’UE-EEE ni de la Suisse. Parmi les destinations visées, on peut citer : la Bolivie, le Brésil, le Chili, le Costa Rica, la Jordanie, le Liban, la Jamaïque, la Namibie, le Népal, le Paraguay, Les Seychelles, la Thaïlande ou encore l’Ukraine.
À noter que des zones, comme la Jamaïque ou la Thaïlande, imposent que l’assurance affiche un certain plafond de remboursement.

⚠️ Sachez également que les tests PCR sur place ne sont généralement pas gratuits et qu’ils ne sont souvent pas remboursés par les assurances voyage. Dans l’UE, EEE et en Suisse, la Sécurité Sociale peut vous rembourser à hauteur de 60 euros.

Hors de cette région, vous devrez remplir le formulaire S 3125 dit soins reçus à l’étranger et joindre la prescription médicale pour être pris en charge, en partie.
Le test doit être inopiné, c’est-à-dire sur injonction des autorités étrangères lors d’un contrôle à l’aéroport, à l’embarquement ou au débarquement si vous prenez le bateau. Et non de votre propre initiative.

 

Comparatif des assurances Covid

 

Garantie Allianz April Axa Acs Chapka MGEN
Remboursement du test PCR à l’étranger Non précisé dans les CG (se renseigner en amont pour savoir si cela peut entrer dans les frais médicaux) Oui (entre dans les frais liés aux pandémies et épidémies prises en charge par cet assureur) Non précisé dans les CG (se renseigner en amont pour savoir si cela peut entrer dans les frais médicaux) Non précisé dans les CG (se renseigner en amont pour savoir si cela peut entrer dans les frais médicaux) Non Non précisé dans les CG (se renseigner en amont pour savoir si cela peut entrer dans les frais médicaux)
Annulation du séjour si vous êtes positif au coronavirus sans hospitalisation Oui (à condition que votre quarantaine en France commence avant le départ et se termine pendant les dates du voyage) Oui (et même en cas de refus d’embarquement si vous présentez de la température) Oui Oui (le fait de devoir respecter une quarantaine en France est un événement qui empêche votre départ) Oui (avec présentation d’un test PCR obligatoire) Non (les épidémies sont exclues)
Annulation du séjour si vous êtes positif au coronavirus avec hospitalisation Oui (à condition que votre quarantaine en France commence avant le départ et se termine pendant les dates du voyage et/ou que votre hospitalisation soit supérieure à 48 heures) Oui Oui Oui (le fait de devoir respecter une quarantaine en France est un événement qui empêche votre départ) Oui (avec présentation d’un test PCR obligatoire) Oui (si vous êtes hospitalisé)
Annulation du séjour en cas de restrictions de circulation ou de confinement décrété par le gouvernement français Oui (il s’agit ici d’un événement aléatoire qui empêche votre départ) Oui Oui Oui (le fait que des restrictions de circulation ou un confinement aient été décrétés en France sont des événements qui empêchent votre départ) Non (les conséquences des pandémies ne sont pas couvertes) Non (les épidémies sont exclues)
Prise en charge des frais médicaux liés au Covid à l’étranger Oui (dans la limite du plafond précisé au contrat) Oui (dans la limite du plafond précisé au contrat) Oui (dans la limite du plafond précisé au contrat) Oui (dans la limite du plafond précisé au contrat) Oui (dans la limite du plafond précisé au contrat) Oui (dans la limite du plafond précisé au contrat)
Prolongation du séjour à l’étranger à cause d’une quarantaine obligatoire sur place Oui (plafond de 150 euros par jour et par assuré dans la limite de 14 jours consécutifs avec un plafond de 2 100 euros pour une quarantaine) Non (seulement valable si vous êtes hospitalisé et que votre état n’est pas compatible avec un rapatriement) Non (seulement valable si vous êtes hospitalisé et que votre état n’est pas compatible avec un rapatriement) Non (seulement valable si vous êtes hospitalisé et que votre état n’est pas compatible avec un rapatriement) Oui (mais seulement si vous avez le coronavirus, les quarantaines en étant négatif ne sont pas prises en charge) Non (seulement valable si vous êtes hospitalisé et que votre état n’est pas compatible avec un rapatriement)

Éléments issus des conditions générales de chaque assureur au 16 mai 2021. Le contenu de ces garanties pouvant être amené à fluctuer dans les prochains mois en fonction de la situation épidémique, il se peut que des modifications aient été apportées depuis la rédaction de cet article. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre assureur.

 

 


 

Quelle assurance pour un voyage en avion ?

 

Vous voyagez en avion ? Ci-dessous vous retrouverez les assurances voyage des compagnies les plus recherchées. Vous ne pouvez les souscrire que si vous avez acheté un vol.

 

Assurance voyage Iberia

 

La compagnie Iberia propose la formule vol sûr et flexible avec changement sans frais de la date de vos billets ou un remboursement sous forme de bon d’échange contre des billets si l’un des événements suivants survient dans les 15 jours qui précèdent la date du vol :

  • Le pays de destination interdit l’entrée sur son sol.
  • Des mesures de confinement ou de quarantaine obligatoire sont décrétés dans le pays de destination, même si vous présentez un test PCR négatif ou que vous avez été vacciné contre le coronavirus.
  • Le gouvernement français décrète un confinement ou des restrictions de circulation qui vous empêchent de voyager.
  • Vous ou l’une des personnes avec laquelle vous vivez a été testé positive au Covid.

Iberia ne procède jamais au remboursement pur et simple du vol. Hors du contexte Covid, la compagnie propose les changements et remboursements de vol mais avec des frais. Par exemple, remboursement de 80% des billets si vous avez opté pour le pack Classic Plus. Et changement de vol avec ou sans supplément selon la formule choisie.

 

Assurance voyage Ryanair

 

L’assurance voyage Ryanair couvre notamment l’annulation (15 euros de franchise), l’assistance médicale d’urgence 24 heures sur 24, les frais médicaux jusqu’à 150 000 euros, la perte ou le vol des documents de voyage. Elle peut être souscrite en parallèle à l’achat d’un vol. A noter que les plafonds sont assez bas, en comparaison des assurances voyages dédiées.
Par exemple 500 euros pour l’annulation d’un voyage, 150 000 euros pour les frais médicaux (souvent insuffisant pour les Etats-Unis ou le Japon par exemple), 150 euros pour une interruption de voyage ou 240 euros pour un retard de vol.

 

Assurance voyage Lufthansa

 

L’assurance voyage de la Lufthansa n’est proposée qu’aux passagers résidant en Suisse, Allemagne ou Autriche. Une option de remboursement en ligne est toutefois accessible pour obtenir un remboursement si vous annulez votre vol dans les 24 heures avant le départ.
Vous ne serez toutefois pas intégralement remboursé : la somme dépend notamment des conditions tarifaires.

Dans le contexte pandémique, Lufthansa offre la possibilité de modifier vos billets sans surcoût à condition que vous alliez au même endroit et sur la même classe de vol que lors du voyage initial, qu’il soit annulé ou que vous décidiez de reporter votre voyage. Il se peut toutefois qu’il y ait un surcoût.

 

Assurance voyage Air France

 

<L’assurance voyage Air France est proposée en partenariat avec Allianz. Elle est destinée aux seuls voyageurs ayant acheté un billet pour un vol affrété par la compagnie.
Elle recèle donc des garanties assez voisines de celles de la formule voyage de l’assureur : annulation et report de voyage, retard du vol, frais médicaux sur place, rapatriement, dommages aux bagages ou responsabilité vie privée à l’étranger. Elle ne couvre toutefois pas les épidémies.

Dans le cadre de la pandémie, Air France propose la modification ou le remboursement du billet sans frais pour tout vol jusqu’au 31 décembre 2021. La délivrance d’un avoir est aussi possible : il peut être remboursé dans l’année suivant sa date d’émission si votre vol a été annulé ou si vous aviez un vol avant le 31 décembre 2021 mais que vous avez renoncé à votre voyage. Si vous échangez le billet, vous devrez payer un surcoût si le tarif est plus élevé.

 

Assurance voyage EasyJet

 

Dans le cadre du coronavirus, EasyJet propose à ses passagers d’échanger leurs billets jusqu’à deux heures avant le départ pour aller vers une autre destination de son réseau. L’échange doit avoir lieu avant le 30 septembre 2021 et un surcoût s’applique seulement si le trajet est plus cher. Il n’y a pas de frais de modification.

Si le vol est annulé par la compagnie, vous pouvez, au choix, être transféré vers un autre vol, disposer d’un avoir équivalent au montant de la réservation ou être remboursé. Vous avez les mêmes possibilités, si la destination n’est plus accessible en raison de mesures sanitaires ou qu’une quarantaine y est obligatoire.

Les informations données ici sont issues des sites internet des compagnies aériennes au 15 mai 2021. Il se peut qu’elles aient été modifiées entre la rédaction de l’article et le moment où vous en prenez connaissance.
Dans tous les cas, reportez-vous aux conditions générales de vente de votre billet et vérifiez bien les modalités d’annulation, de remboursement et d’échange avant achat.

 


 

Quelle assurance pour un voyage à l’étranger ?

 

Un périple en Europe n’implique pas de souscrire une assurance très couvrante. Vos frais médicaux sont généralement bien couverts avec la carte européenne d’assurance maladie, qu’il est fortement conseillé de demander avant le départ à votre CPAM et de détenir sur soi.
Mieux vaut tout de même prendre une assurance rapatriement, prolongation de voyage et annulation qui couvre les conséquences dues au coronavirus.

En revanche pour vous aventurer hors d’Europe, il est conseillé de souscrire une assurance voyage couvrante qui comprend annulation (y compris Covid), frais médicaux et hospitalisation (avec un plafond généreux d’au moins 100 000 à 200 000 euros), le rapatriement (le vôtre et celui de vos proches), l’interruption de séjour, la prolongation de séjour, une responsabilité civile vie privée ainsi qu’une garantie contre le vol, la perte et la détérioration des bagages. Et votre matériel de sport si vous le transportez avec vous.

 

Quelle assurance voyage pour les USA ?

 

Pour un voyage aux Etats-Unis (comme au Canada, en Australie ou en Nouvelle-Zélande), l’accent doit être mis sur la garantie frais médicaux et hospitalisation. Et ceci avec un plafond élevé : entre 300 000 et 1 million d’euros, certains contrats proposant même davantage.
La responsabilité civile vie privée doit aussi afficher une prise en charge généreuse. Ne négligez pas non plus les garanties annexes : rapatriement, interruption de séjour ou couverture de vos bagages et effets personnels.

 

Quelle assurance voyage pour l’Algérie ?

 

Toute personne qui entre en Algérie doit obligatoirement disposer d’une assurance voyage. Elle doit vous couvrir durant tout votre séjour et la délivrance d’un visa est conditionnée à sa souscription. Deux garanties sont exigées :

  1. La prise en charge des frais médicaux et de l’hospitalisation. Même si aucun plafond minimum n’est demandé, mieux vaut le choisir élevé, les soins dans les établissements algériens étant onéreux.
  2. Le rapatriement en cas de maladie ou d’accident.

N’hésitez pas à souscrire une assurance plus complète que celle obligatoire avec une garantie annulation, interruption ou prolongation de voyage ainsi que votre responsabilité civile vie privée.

 

Quelle assurance voyage pour la Thaïlande ?

 

Votre assurance voyage pour la Thaïlande devra être assez couvrante, les coûts de soin sur place et de rapatriement étant assez élevés. Par exemple, plusieurs milliers d’euros pour une intervention chirurgicale et plusieurs dizaines de milliers pour un rapatriement en avion. Et ni la Sécurité Sociale ni votre mutuelle ne peuvent intervenir.

Outre la prise en charge des frais médicaux et du rapatriement, il est conseillé d’ajouter une assurance annulation qui comprend les conséquences du Covid. Mais aussi une garantie pour vos bagages, votre matériel de sport, la couverture de votre responsabilité civile vie privée et une protection juridique pour d’éventuels litiges sur place.
Enfin, une individuelle accident peut être utile : elle vous indemnise si vous présentez une invalidité suite à un accident survenu en voyage. Le plus souvent à partir d’un taux d’atteinte à l’intégrité physique et psychique (AIPP) de 10%.

 

Quelle assurance voyage pour la Russie ?

 

Tout comme en Algérie, l’assurance voyage est obligatoire pour la délivrance d’un visa pour voyager en Russie. Une garantie frais médicaux à l’étranger doit être présente avec un plafond de 30 000 euros minimum, ainsi qu’une couverture rapatriement (pas de plafond exigé).

Là aussi souscrivez une assurance plus complète notamment pour pouvoir annuler votre séjour, y compris en cas de restrictions de circulation et de confinement. Ou pour pouvoir prolonger votre séjour sur place en cas de besoin (quarantaine par exemple).

 

Quelle assurance voyage pour la Turquie ?

 

L’assurance voyage en Turquie n’est pas obligatoire mais fortement conseillée. Notamment pour les frais médicaux qui ne sont pris en charge, en partie par la Sécurité Sociale française, que dans les cas d’urgence. Vérifiez que les soins dentaires sont couverts. Une garantie rapatriement et une assurance annulation (y compris Covid) sont aussi utiles.

Veillez aussi à disposer d’une garantie responsabilité civile vie privée, d’une protection juridique et de la couverture de vos bagages (vol ou perte).
Attention quelques zones de la Turquie, frontalières avec la Syrie et l’Irak, sont fortement déconseillées par le Ministère des Affaires Étrangères. Certaines assurances voyage ne couvrent pas les pays ou contrées classés comme dangereux par les autorités françaises.

 

Quelle assurance voyage pour la Chine ?

 

A l’instar de l’Algérie ou de la Russie, l’assurance voyage est obligatoire en Chine. Vous en aurez besoin pour obtenir votre visa. La couverture doit, a minima, prendre en charge votre rapatriement et vos frais médicaux à hauteur de 30 000 euros maximum.

Il est cependant plus prudent de disposer d’une couverture plus large qui recèle les éléments suivants :

  • Une assurance annulation : y compris en cas de restriction de déplacement et de fermeture des frontières.
  • Une garantie prolongation de séjour, notamment en cas de quarantaine sur place.
  • Une garantie interruption de séjour.
  • Une garantie responsabilité civile vie privée et protection juridique.
  • Une garantie perte, vol ou détérioration des bagages.
  • Une garantie retard d’avion ou de train.

 

 


 

Quel prix pour une assurance voyage ?

 

Les prix des assurances voyage diffèrent fortement d’une formule à l’autre, notamment en fonction de l’étendue de la couverture et des plafonds proposés. Les tarifs affichés ici couvrent les courts séjours et vacances de moins de 90 jours pour une personne.
Elles incluent aussi une assurance annulation. Nous avons comparé les prix pour un périple en Europe et hors de l’Europe. L’assurance ne fonctionne que pour un seul voyage qui coûte 1 500 euros.

Assurance Voyage en Europe (Allemagne) Voyage hors d’Europe (Argentine)
Allianz Travel 89,55 euros 120,35 euros
April Entre 78 et 241,70 euros en fonction du niveau de garanties Entre 78 et 241,70 euros en fonction du niveau de garanties
Axa Entre 54,05 et 109,52 euros en fonction du niveau de garanties Entre 100,42 et 146,94 euros en fonction du niveau de garanties
ACS Entre 40 et 99,30 euros en fonction du niveau de garanties Entre 40 et 99,30 euros en fonction du niveau de garanties
Chapka 115,50 euros 139,50 euros
MGEN Entre 44,30 et 89,3 euros en fonction du niveau de garanties Entre 71,50 et 116,50 euros en fonction du niveau de garanties

Tarifs relevés sur les sites des assureurs au 14 mai 2021.

⚠️ À noter que les assureurs, comme la MAIF, Macif, MMA ou la Matmut ne proposent pas d’assurance voyage dédiée. Des garanties, incluses dans leurs couvertures santé, habitation ou loisirs peuvent toutefois être utiles pour des vacances à l’étranger.

 

assurance voyage prix

 


 

Comment trouver une assurance voyage pas cher ?

 

Pour trouver une assurance voyage pas cher, il est conseillé d’utiliser un comparateur en ligne. Vous pourrez ainsi obtenir différents tarifs en fonction de votre pays de destination, de la durée du séjour et de vos besoins.
L’option assurance de carte bancaire peut, au premier abord s’avérer économe puisque vous payez déjà la cotisation, mais toutes n’offrent pas des garanties très larges et des plafonds élevés. Vérifiez bien ces éléments en amont.

Lorsque vous souscrivez une assurance, veillez à ne prendre que les garanties dont vous avez besoin. Par exemple, si vous n’avez pas de matériel de sport, inutile de le couvrir. De la même façon, si vous avez déjà une responsabilité civile vie privée valable à l’étranger dans votre assurance habitation, nul besoin de la souscrire en plus.
Enfin, ne prenez la couverture que le temps de votre séjour : si vous partez 30 jours une assurance d’une durée de 90 jours est superflue.

 

assurance voyage pas cher

 


 

Comment déclarer un sinistre à mon assurance voyage ?

 

La procédure de déclaration de sinistre varie selon les assurances voyage. Règle principale ?
N’engagez jamais aucun frais sans avoir téléphoné au numéro d’assistance précisé dans les conditions générales. Une fois que l’assurance a donné son feu vert, pour les soins, par exemple, conservez bien tous les justificatifs qui vous seront remis sur place : facture d’hôpital, de soins dentaires ou d’hôtel si vous êtes contraint de prolonger votre séjour (mise en quarantaine).
Si vous faites fonctionner la garantie annulation, l’assurance va vous demander vos billets de train, d’avion ou votre réservation d’hôtel ou d’hébergement.

De plus en plus, le sinistre peut être déclaré en ligne dans votre espace personnel ou par courrier en lettre recommandée avec accusé de réception. Cette démarche doit être effectuée rapidement – souvent dans les 5 jours ouvrés à compter de la date du sinistre – et vous devez fournir tous les documents demandés par l’assureur.

 

 


 

Comment me faire rembourser par mon assurance voyage ?

 

Pour vous faire rembourser par votre assurance voyage, vous devez fournir un certain nombre de documents. Voici les plus fréquents (ils sont variables selon les assureurs et la garantie mise en jeu) :

  • Votre relevé d’identité bancaire pour le remboursement.
  • Vos justificatifs : billets de train, d’avion, facture de chambre d’hôtel, de soins médicaux ou d’hospitalisation.
  • En cas de quarantaine dans le pays de destination le justificatif qui vous a été remis par les autorités.

Le remboursement a lieu assez rapidement une fois votre dossier complet remis à l’assureur. Parfois, il peut arriver que l’assurance demande un complément d’informations, notamment pour les montants élevés.
Si les soins sont en partie couverts par la Sécurité Sociale et que vous avez déjà perçu un versement, l’assurance vous en demande souvent la preuve. Ce qui peut retarder un peu l’indemnisation.

 

 


 

Comment résilier mon assurance voyage ?

 

Une assurance voyage est une assurance temporaire qui ne peut être résiliée. La couverture prend fin à la date prévue à la souscription.

 


 

FAQ assurance voyage

 

Quelle assurance pour un voyage enceinte ?

 

Si vous voyagez en étant enceinte mieux vaut souscrire une assurance voyage qui couvre vos frais médicaux y compris ceux liés à votre grossesse. Ainsi que votre rapatriement. La plupart des assureurs ne couvrent pas les soins liés à cet état, certains le font jusqu’à la 30e ou la 32e semaine. Mais si votre médecin a déconseillé les voyages en raison d’une grossesse à risques, vous ne serez généralement pas couverte.

En ce qui concerne l’assurance annulation, vérifiez en amont que la grossesse est une situation prise en charge. Ce n’est pas toujours le cas, à part si vous êtes hospitalisée et que votre état est incompatible avec le voyage.

 

Quelle assurance pour un voyage de groupe ?

 

Si vous voyagez en groupe, vous devrez souscrire une assurance dédiée. Si le groupe est constitué de membres de votre famille, une couverture voyage classique peut suffire.
Mais vérifiez bien son périmètre : le plus souvent seuls votre conjoint et vos enfants sont assurés. Si vous partez en vacances avec vos parents, vos amis ou vos cousins, ils devront sans doute prendre leur propre assurance.

 

Quelle assurance voyage avec un problème de santé ?

 

La quasi totalité des assureurs ne prennent pas en charge les soins liés à un problème de santé diagnostiqué avant le voyage. Mieux vaut attendre que votre état soit consolidé avant d’envisager tout périple.
Vous pouvez toutefois partir en Europe, vos soins seront remboursés par la Sécurité Sociale et, parfois, votre mutuelle selon les contrats. Munissez-vous de votre carte européenne d’assurance maladie et prévoyez aussi une assurance rapatriement et annulation, utiles si votre santé se dégrade.

 

Comment se faire rembourser un voyage sans assurance annulation ?

 

Sans assurance annulation voyage, vous êtes tributaire des modalités de remboursement prévues par la compagnie aérienne, l’agence de voyage ou encore le tour opérateur. Avec la pandémie de coronavirus, de plus en plus d’organismes facilitent le remboursement ou l’échange de séjour en cas de restrictions de circulation, confinements ou fermetures des frontières.