Pas toujours évident de se repérer dans le jargon de l’assurance pour location de voiture. On a d’ailleurs l’impression que c’est fait exprès pour que l’on ne comprenne pas. Comment savoir ce pourquoi on est couvert ? Comment éviter les pièges et arnaques ? Et surtout, comment partir bien protégé sans ruiner ?

Suivez le guide, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance location voiture. Pour partir sereinement et vous assurer à moindre coût.

A quoi sert l’assurance location voiture ?

💡 A vos protéger me direz vous. Oui mais de quoi ? Quand vous louez une voiture, vous devez être protégé pour 3 évènements :

1. Si vous blessez ou abîmez le bien d’un tiers :

L’assurance associée à ce sinistre est une assurance responsabilité civile (RC), aussi appelée assurance au tiers (LIA ou TPL en anglais). Elle permet de prendre les charges les indemnités dues à autrui. En Europe, les loueurs ont l’obligation de l’inclure gratuitement dans leur contrat de location. A l’étranger, pensez à vérifier.

2. Si vous-même, en tant que conducteur, êtes blessé :

En effet, la RC ne couvre jamais le conducteur. En France, en cas d’accident, vous avez la sécurité sociale et votre mutuelle. Mais à l’étranger ? Pensez à prendre une assurance voyage pour vous couvrir.

3. Si vous endommagez ou vous faites voler la voiture :

Pour cela, il faut une assurance dommages et vol, dans l’idéal sans franchise.

C’est parti, accrochez-vous, dans 3 minutes vous serez incollable sur la location de voiture et les assurances. De quoi impressionner en repas de famille 😅

assurance location de voiture tout comprendre avec SereniTrip


Les assurances de locations de voitures généralement incluses dans le contrat de location

💡 Les couvertures listées ci-dessous sont généralement incluses dans le contrat que vous signez avec le loueur du véhicule. Elles sont donc comprises dans le prix journalier que vous payez.

👉 Assurance Responsabilité civile

En Europe

Souvent appelée LIA pour Liability Insurance Automobile, la responsabilité civile automobile est quasiment toujours incluse dans les contrats des loueurs. En effet, en Europe, les loueurs ont l’obligation d’inclure une telle couverture dans leur contrat de location.

Vérifiez tout de même sa présence . Cela doit être stipulé noir sur blanc sur le contrat que vous signez. Regardez également que les plafonds d’indemnisation associés.

Dans le reste du monde

Deux cas de figure peuvent se présenter lorsque vous louez un véhicule hors d’Europe :

1. La responsabilité civile n’est pas présente dans le contrat de base.

Dans ces cas là, il est très important que vous souscrivez à l’option supplémentaire proposé par le loueur ou bien que vous vous assuriez via une assurance indépendante. En effet, si vous blessez quelqu’un, les frais de santé voir voir de procès seront à votre charge.

Il est impératif que vous soyez couvert sous peine de vous retrouver dans une situation financière dramatique.

2. Il y a bien une RC mais le plafond d’indemnités associé est très bas.

C’est notamment le cas si vous louez un véhicule aux Etats-Unis ou au Canada. Les montants garantis risquent d’être insuffisants pour dédommager un tiers, surtout s’il porte plainte.

Dans cette situation, le loueur vous proposera sûrement une option appelée SLI pour Supplemental Liability Insurance. Il s’agit d’une extension des montants pris en charge par la responsabilité civile du loueurs. Elle vous couvre généralement jusqu’à un ou deux millions d’euros.👉 Assurance Dommages et vol de la voiture de location

En France et en Europe elle est quasiment toujours présente au sein des contrats de base, tout en étant assortie d’une franchise. Par contre hors d’Europe – notamment aux Etats-Unis, au Canada ou en Australie – ce n’est pas toujours le cas. Charge à vous de souscrire un contrat d’assurance en complément pour être pleinement couvert.

– Garantie CDW

La CDW ou Collision Damage Waiver est souvent – elle aussi – comprise dans le contrat de base. Elle vous assure contre les dommages dûs à une collision ou un dégât matériel survenu sur le véhicule loué. Dans la grande majorité des cas, cette garantie est assortie d’une franchise. Ce qui signifie qu’une somme – variable – reste à votre charge en cas de sinistre. Selon les loueurs et le type de véhicule elle peut s’élever à plusieurs milliers d’euros. Vous pouvez diminuer voire la supprimer, via des assurances optionnelles.

– TP

La TP ou Theft Protection vous couvre en cas de vol ou de tentative de vol sur le véhicule de location. Cependant elle n’assure pas les objets qui se trouvent à l’intérieur de la voiture, qu’ils aient été dérobés ou endommagés. Là aussi une franchise s’applique le plus souvent.

– LDW (= CDW+TP)

Il s’agit là seulement d’une question de vocabulaire. La LDW ou Loss Damage Waiver combine simplement les deux garanties CDW et TP. Ainsi, LDW = CDW + TP.

👉 Assistance

De nombreux contrats de location de voiture incluent – par défaut – l’assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Mais – bien souvent – elle n’intervient qu’en cas d’accident. Si vous êtes en panne, avez égaré les clés ou vous êtes trompé de carburant, le remorquage sera à vos frais. Pour vous prémunir, vous pouvez toujours souscrire une option complémentaire ou recourir à une assurance dédiée qui couvre ces cas de figure.

louer une voiture et assurance, partez serein


Les garanties complémentaires des assurances de location de voiture

💡 Bien que les contrats de location incluent souvent des assurances de base. C’est rarement suffisant pour être sûr de ne rien payer en cas de sinistre. Les loueurs proposent donc des assurances optionnelles, utiles. Mais qui coûtent souvent très cher.

👉 Rachat de franchise

Avant de parler rachat de franchise, commençons par le début. Qu’est-ce qu’une franchise ?

– Franchise location voiture : définition

La franchise est une somme qui reste à votre charge après un sinistre. Il s’agit d’un montant plafond permettant de limiter votre responsabilité financière.

Son montant diffère selon le loueur mais aussi selon le coût et la cylindrée du véhicule. Quelques exemples de franchises avec des véhicules de différentes classes * :

  • Citadine : 1 000 euros de franchise en moyenne
  • Berline : 1 500 euros de franchise en moyenne
  • SUV : 2 000 euros de franchise en moyenne

– Rachat de franchise (partiel/total)

Le rachat de franchise est une assurance permettant d’être soit remboursé du montant de la franchise en cas de sinistre, soit de diminuer son montant ou encore de la supprimer totalement.

On retrouve fréquemment cette assurance sous le nom de « Super Cover », « Protection complète » ou encore « Pack Protections ». En général, cette assurance fonctionne à la fois pour les dommages causés sur la voiture et pour le vol. Mais attention. Souvent, l’assurance rachat de franchise ne couvre pas les sinistres les plus fréquents comme le Bris de glace ou les dommages sur les pneus.

Ils font l’objet d’options supplémentaires, augmentant la facture. Voici les garanties supplémentaires que vous pouvez trouver :

👉 Bris de glace et pneus

Bris de glace et dommages sur les pneus fonctionnent souvent ensemble, au sein d’une même garantie. Vous devrez souscrire un forfait journalier complémentaire pour en bénéficier. Cette couverture peut également présenter des restrictions comme, comme des dégâts sur les jantes, par exemple.

👉 Erreur de carburant, perte des clés, batterie à plat

Ces garanties se cachent souvent sous des appellations plus génériques, comme par exemple la garantie mobilité ou assistance premium. Là aussi vous devrez payer un supplément qui s’entend par jour de location.

👉 Vol des effets personnels

Le vol des effets personnels est une garantie qui ne fonctionne que si le véhicule de location a été volé ou que le vol des objets a eu lieu suite à une effraction. Elle n’est pas forcément proposée chez tous les loueurs. Les effets personnels devaient se trouver dans la boîte à gant ou le coffre, caché de la vue de tous.

👉 Protection personnelle accident (PAI)

La garantie PAI ou Personal Accident Insurance constitue une option complémentaire qui couvre les dommages corporels. Généralement, elle couvre le conducteur et les passagers du véhicule loué. Cette garantie individuelle accident est plafonnée et assure, le plus souvent, les éléments suivants :

  • Le décès.
  • L’invalidité : permanente partielle et/ou permanente totale selon les contrats.
  • Les frais médicaux générés par les blessures. Dans ce cas, le plafond est souvent assez bas, de l’ordre de 1 000 à 2 000 euros.

Si vous disposez d’une mutuelle en France ou d’une assurance voyage à l’étranger, la PAI n’est pas forcément nécessaire car peut être redondante.

👉 SLI

La SLI est une couverture complémentaire à l’assurance responsabilité civile (RC/LIA). Elle est notamment utile si vous voyagez aux Etats-Unis, au Canada ou en Australie. Dans ces pays le plafond de la LIA est souvent trop réduit pour faire face aux dépenses, notamment si une procédure judiciaire vous vise après un accident avec un tiers. Son plafond peut atteindre 1 à 2 millions d’euros selon les contrats.

Elle n’est pas ou très rarement proposée par les loueurs en France et en Europe puisque la législation européenne oblige les loueurs de voiture à fournir une RC avec haut plafond d’indemnisation. Dans ce cas, une SLI est inutile.

location voiture et garantie franchise assurance


Le vocabulaire à connaître sur l’assurance location voiture

Pour complexifié encore davantage les choses, il faut savoir qu’il n’existe pas de norme mondiale harmonisant les termes. Ainsi, vous trouverez autant de mots différents qu’il existe de loueurs de voiture. Par dessus le marché, les assureurs utilisent également leur propre terme.

1. Acronymes

– CDW : Collision Damage Waiver. Assurance permettant d’avoir une franchise en cas de dommages sur la voiture de location.

– LIA : Liability Insurance Automobile. Il s’agit d’un terme désignant une RC en anglais.

– LDW : Loss Damage Waiver. Il s’agit d’une assurance permettant d’avoir une franchise en cas de dommages & de vol de la voiture de location. LDW = CDW + TP

– PAI : Personnal Accident Insurance. Couverture permettant une petite prise en charge des frais de santé en cas d’accident et le versement d’indemnités en cas d’invalidité ou décès.

– RC : Responsabilité Civile. Vous couvre si vous blessez quelqu’un ou abîmez le bien d’un tiers.

– TP : Theft Protection. Assurance permettant d’avoir une franchise en cas de vol de la voiture de location.

– TPL : Third Party Cover. Il s’agit d’un terme désignant une RC en anglais.

2. Définitions

– Assurance au tiers : vous couvre si vous blessez quelqu’un ou abîmé le bien d’un tiers. C’est la même chose q’une assurance responsabilité civile.

– Assurance responsabilité civile : vous couvre si vous blessez quelqu’un ou abîmé le bien d’un tiers. C’est la même chose q’une assurance au tiers.

– Assurance tous risques avec franchise : cela désigne en général une assurance responsabilité civile + une CDW + une TP. Bien vérifié la définition exacte du loueur.

– Couverture partielle en cas de collision : Assurance permettant d’avoir une franchise en cas de dommages sur la voiture de location. C’est la même chose qu’une CDW.

– Garantie vol : Assurance permettant d’avoir une franchise en cas de vol de la voiture de location. C’est la même chose qu’une TP.

– Garantie mobilité : Il s’agit d’une assurance permettant d’étendre sa protection au delà du dommages carrosserie; pneus ou vitres (ex : erreur de carburant, clés, remorquage)

– Protection en cas de vol : Assurance permettant d’avoir une franchise en cas de vol de la voiture de location. C’est la même chose qu’une TP.

– Protection vol et collision : Il s’agit d’une assurance permettant d’avoir une franchise en cas de dommages & de vol de la voiture de location. C’est la même chose qu’une LDW.

– Rachat partiel de franchise en cas de collision : Assurance permettant d’avoir une franchise en cas de dommages sur la voiture de location. C’est la même chose qu’une CDW.

– Super Cover : il s’agit en général d’une assurance rachat de franchise partiel ou total. Cela vous permet de bénéficier d’une franchise moins élevé ou de la supprimer

– Super Cover plus : Il s’agit en général d’une assurance rachat de franchise total, associé à une extension des protections mobilité (frais de remorquage, clés, erreur de carburant…)

définition location voiture et dommages, bien penser à l'assurance franchise


Combien coûtent les assurances location de voiture des loueurs?

Pour connaître les prix, nous avons simulé une réservation d’une Clio pour 14 jours de location à Lisbonne en juin 2020, chez Avis, Sixt, Europcar et Goldcar. Voici les tarifs obtenus :

1. Avis : coût des assurances location voiture

  • – Rachat total de franchise (Super Cover) : 308.18€
  • – Bris de glace : tarif non disponible doit être souscrit en agence
  • – Mobilité (erreur de carburant, clés, pneus…) : 37.71€

Total Avis : 345.89€, bris de glace exclut, soit 24.70€/jour

2. Sixt : coût des assurances location voiture

  • – Rachat total de franchise (Super Cover) : 280€
  • – Bris de glace & pneus: 98€
  • – Mobilité (erreur de carburant, clés, remorquage…) : 61.46€

Total Sixt : 439.46€ soit 31.39€/jour

3. Europcar : coût des assurances location voiture

  • – Rachat total de franchise (Super Cover) : 294.46€
  • – Bris de glace & pneus: 0€
  • – Mobilité (erreur de carburant, clés, remorquage…) :0€

Total Europcar : 294.46€ soit 21,03€

4. Goldcar: coût des assurances location voiture

  • – Rachat total de franchise (Super Relax) : 209.95€
  • – Bris de glace & pneus: 28€
  • – Mobilité (erreur de carburant, clés, remorquage…) : 0€

Total Europcar : 237.95€ soit 16.99€/jour

5. Tableau comparatif

Rachat total de la franchise Bris de glace Mobilité TOTAL
Avis 308.18€ Voir en agence 37.71€ 345.89€ soit
Sixt 280€ 98€ 61.46€ 439.46€
Europcar 294.46€ 0€ (inclut)
0€ (inclut)
294.46€
Goldcar 209.95€ 28€ 0€ (inclut) 237.95€

Serenitrip, l'assurance location voiture simple, transparente qui rembourse vite


Il y a-t-il des alternatives aux assurances des loueurs ?

Ainsi, les assurances des loueurs sont utiles mais coûtent souvent très cher. De plus, il y a souvent des exclusions. Heureusement, il existe des solutions.

1. Souscrire à une assurance location de voiture indépendante

✅ Serenitrip, entreprise française, a créé la 1ère Assurance dédiée aux locations de véhicule. Elle est Simple, Accessible et Rembourse vite.

Elle couvre :

  • – Dommages sur le véhicule
  • – Vol du véhicule
  • – Bris de glace, pneus
  • – Erreur de carburant, frais de remorquage, perte des clés
  • – Frais d’annulation, frais de dossier
  • – Vol des effets personnels

Les assurances proposées

👉 Une formule rachat de franchise journalière à 5 euros par jour :

 Elle remplace les assurances Super Cover plus des loueurs.

En effet, elle rembourse la franchise en cas de dommages ou vol de la voiture de location, jusqu’à 7 000€.

Bonus, elle couvre gratuitement et par défaut les sinistres exclus par les loueurs : frais de remorquage | erreur de carburant |batterie à plat | perte des clés | fermeture accidentelle du véhicule | vol des effets personnels. Ou encore interruption du contrat de location.

👉 Une formule rachat de franchise annuelle est 69,50 euros pour un an.

Vous louez plus de 13 jours par an ?

Vous pouvez opter pour l’unique assurance annuelle française pour voiture de location. Elle vous couvre en illimité pendant 1 année. Pas besoin de les prévenir quand vous louez, vous êtes couverts par défaut.

Les garanties sont les mêmes que pour la formule journalière.

👉 Une garantie vol et dommages (LDW) à 129.5€ pour un an.

 Elle remplace l’assurance LDW (ou la CDW & TP) ET la Super Cover du loueur, lorsque celle-ci n’est pas incluse par défaut dans le contrat de location.

En effet, elle prend en charge les dommages ou vol de la voiture de location, jusqu’à 80 000€, lorsque le contrat de location n’inclut pas de franchise

Comment ça marche ?

La souscription se fait en 3 minutes, directement sur le site internet. Il faut simplement indiquer ses coordonnées et quand le contrat doit commencer. La personne assurée doit résider en France et être le conducteur principal de la voiture.

Avec la formule annuelle, pas besoin de prévenir quand vous louez une voiture. Vous êtes couverts par défaut pendant 1 an.

La procédure de remboursement

La procédure de remboursement chez Serenitrip est simple et rapide :

  • * Peu de documents sont nécessaires. Ils sont fournis par défaut par le loueur.
  • * Vous pouvez déclarer votre sinistre en ligne. Les copies documents nécessaires sont les suivants :
  • -Contrat de location.
  • -Rapport du sinistre du loueur.
  • Facture du sinistre.
  • -Justificatif de paiement des dommages (ex : ticket de carte bancaire)
  • -Rapport de police en cas de vol/vandalisme ou d’intervention des forces de l’ordre.
  • * Vous êtes remboursé en cinq jours maximum. Mais, très souvent, le règlement des sinistres s’effectue en 48 heures, dès réception de la déclaration complète.rachat de franchise Serenitrip le bon plan

2. Les assurances des cartes bancaires Premium

👉 A la différence des cartes classiques comme Visa Classic et Mastercard Standard, les cartes premium incluent des assurance location voiture notamment les cartes :

Les assurances proposées

Ces cartes bancaires haut de gamme couvrent – souvent – les éléments suivants :

    • Les dommages corporels.
    • Les dommages et le vol du véhicule.
    • Les frais d’immobilisation du véhicule et les frais de dossier.
    • Et parfois le vol des objets personnels.

Comment ça marche ?

Pour être couvert par votre carte bancaire, vous devez avoir réservé la voiture, payez la location et réglez les frais de sinistre avec cette même carte. Le contrat de location doit être à votre nom.

Attention, les cartes bancaires premium inclut souvent une franchise kilométrique. C’est à dire que vous serez couvert qu’à une certaine distance de votre domicile, généralement 100km. Un certain nombre de marques de voiture sont également exclues.

Ainsi, les assurances des cartes bancaires peuvent remplacer l’assurance dommages et vol (LDW) ainsi que le rachat de franchise de l’agence de location. Il faut bien vérifier que la voiture que vous louez est couverte par votre carte (ex: les 4*4 ne sont pas couverts).

La procédure de remboursement

La procédure de remboursement des assurances des cartes bancaires peut s’avérer assez longue, notamment du fait des informations demandées.

Attention, les documents à fournir peuvent être assez nombreux& difficiles à obtenir. Elle demande notamment la facture des réparations. Un dernier élément qui peut être compliqué à avoir dans le cas où le loueur décide de ne pas faire réparer la voiture. Une simple estimation chiffrées des dégâts n’étant souvent pas suffisante aux yeux de l’assureur de votre carte bancaire. Or, beaucoup d’agences ne font pas réparer dans la foulée la voiture.

Il vous faudra également prouver que c’est bien la carte bancaire assurée qui a servi à régler le montant de la location. Ensuite vous devrez aussi fournir un état des lieux avant et après la location.

Est-ce que l’assurance auto ou habitation couvre la location de voiture ?

Généralement, les assurances habitation et auto ne couvrent jamais la location de voiture. Certaines proposent – de manière ponctuelle – le rachat de franchise, mais ce n’est pas systématique. De la même façon, vous ne pourrez pas transférer les garanties de votre voiture habituelle sur le véhicule de location. Vérifiez auprès de votre assurance.

Concernant l’assurance responsabilité civile de votre assurance auto ou habitation, elle ne vous couvre jamais au volant d’une voiture de location.

Quelle assurance pour la location de voiture de particulier à particulier ?

👉Le marché de la location de particulier à particulier est en pleine explosion. Il est important de savoir comment se protégé via ces locations.

1. Vous êtes propriétaire et vous souhaitez louer votre voiture :

Comme expliqué, en France, les loueurs ont l’obligation d’inclure dans leur contrat de location une assurance responsabilité civile. Or, les assurances automobiles classiques couvrent très rarement le prêt de volant contre rémunération. Alors comment faire ?

– Vous pouvez souscrire à une assurance spécialisée dans la couverture de « flotte de véhicules ». Pour cela, vous pouvez contacter les assureurs conventionnels ou voir avec votre assurance directement. Il faut savoir qu’une telle assurance n’est pas facile à obtenir.

– Vous pouvez passer par une plateforme de particulier à particulier. Moyennant une commission sur toutes vos locations, vous bénéficierez d’une assurance pour vos clients.

2. Vous êtes un particulier et souhaitez louer une voiture :

Si vous louez une voiture directement à un particulier, il faut bien vérifier que vous êtes couvert. Et c’est rarement le cas. Il faut que soit le loueur ait une telle assurance soit que vous ayez de votre côté souscrit à une assurance automobile temporaire. Notamment une assurance responsabilité civile. Ce n’est pas facile à obtenir et cela coûte cher.

Si vous passez par une plateforme, vous bénéficierez par défaut de l’assurance responsabilité civile de la plateforme. Vous aurez également une franchise à payer en cas de sinistre sur la voiture de location. Dans ce cas, vous pouvez :

  • – Opter soit pour le rachat de franchise de la plateforme. Attention, il s’agit rarement d’un rachat de franchise total, vous aurez encore une centaine d’euros à votre charge
  • – Souscrire à une assurance location de voiture indépendante, comme SereniTrip

Il faut savoir que votre carte bancaire premium ne couvre pas vos locations réalisées de particulier à particulier, même via les plateformes officielles.

assurance location de voiture entre particuliers


Assurances Location Voiture : tous nos conseils pour éviter les arnaques

Malheureusement les arnaques sont fréquentes dans le monde de la location de voiture. Voici nos conseils pour déjouer les pièges et vous éviter de vous faire avoir.

1. Regarder les avis de l’agence de location chez qui vous allez louer

Les utilisateurs sont les meilleurs conseillers. Alors lorsque vous faites votre réservation, aller regarder sur internet les avis clients. Si vous passez par un comparateur, pensez à regarder l’agence de location auprès de laquelle vous allez regarder la voiture.

Si vous voyez beaucoup de commentaires disant la même chose, négatif, parlant d’arnaques, nous vous recommandons d’éviter un maximum l’agence en question.

2. Vérifiez le type de carte bancaire autorisé

Pour le paiement, les agences de location acceptent toutes les cartes bancaires. Mais c’est pour laisser une caution que cela se corse.

En effet, beaucoup de loueurs acceptent uniquement des cartes bancaires dites de « crédit ». Or, en France, nos cartes bancaires sont dites de « débit ».

Quelle différence me diriez-vous ? Et bien il s’agit de la date de prélèvement de l’argent sur votre compte bancaire. Avec une carte de débit, l’argent est prélevé directement tandis qu’avec une carte de crédit, l’argent est prélevé en une seule fois, en fin de mois. Pour savoir le type de votre carte bancaire, il suffit de regarder ce qui est écrit dessus.

Attention, si vous n’avez pas de carte bancaire acceptée par le loueur pour laisser une caution vous ne pourrez pas récupérer la voiture sauf si vous souscrivez aux assurances complémentaires. Ce qui vous double facilement le prix de la location.

3. Faites un état des lieux avant et après votre location

Ne faites pas l’erreur d’avoir aucun argument pour vous défendre. Si l’agence de location vous accuse d’une rayure dont vous n’êtes pas responsable, sans état des lieux, comment prouver votre bonne foi ?

Il est impératif de prendre le temps de faire le tour du véhicule et de tout faire notez sur le contrat de location et ce, avant de prendre la voiture. Et après. N’ayez pas peur de passer pour un pénible. Cela sera toujours mieux qu’une facture à 800€, pour une rayure dont vous n’êtes même pas responsable !

Faites un état des lieux aussi pointilleux que Sherlock Holmes sur une scène de crime ! 🕵️‍♀️

4. Prenez des photos et regardez les parties moins visibles

Pensez à prendre des photos de tout le véhicule afin d’avoir des preuves. Cela montrera également au loueur qu’il ne faut pas vous chercher des noises.

De plus, pas de voiture sans courbatures. Pendant l’état des lieux, pliez les genoux, baissez-vous, penchez-vous. Les arnaques les plus fréquentes sont le rajout de rayures dans les parties peu regardées du véhicule (bas de caisse, rétroviseurs, pare-chocs…)

Les obligations du loueur

👉 Les obligations du loueur du véhicule sont avant tout formelles et informatives. Il doit vous informer sur les éléments suivants qui sont présents dans le contrat :

– Les conditions de location : ancienneté dans le permis, âge minimal pour louer…

– Les prix de toutes les prestations et garanties, qu’elles soient complémentaires ou incluses dans le contrat de départ. Notamment si le nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir gratuitement est limité.

– Les modalités de facturation du carburant. Notamment si vous devez rendre le véhicule avec le plein.

– Le montant TTC du dépôt de garantie ainsi que ses conditions de restitution. Il doit également mentionner les cas de dispense de ce dépôt.

– Les frais inhérents à un retard dans la restitution du véhicule et tous les frais dont le locataire peut être susceptible de s’acquitter.

– Les assurances incluses et optionnelles, leur tarif et leurs modalités. Les exclusions et montants de franchise doivent apparaître noir sur blanc. En France, l’assurance responsabilité civile doit obligatoirement figurer au contrat..

– Le loueur fait aussi figurer ses obligations autres que légales, comme l’entretien du véhicule, l’assistance ou le remplacement de la voiture en cas d’accident.

– Un devis détaillé mentionnant notamment le prix TTC de la location et ce avant que le contrat ne soit conclu.

Vos obligations en tant que client

👉En tant que client, donc locataire du véhicule, vous avez des obligations vis-à-vis du loueur mais aussi des assurances.

Vis-à-vis du loueur

Vous avez plusieurs obligations vis-à-vis du loueur :

– Entretenir le véhicule pendant la durée de la location. C’est-à-dire réaliser les niveaux d’huile, les niveaux d’eau et la pression des pneus. Si le véhicule tombe en panne sans qu’il n’y ait eu sinistre, vous devez obligatoirement en avertir le loueur.

– Vous devez restituer le véhicule à la date convenue et au lieu convenu sur le contrat sous peine de pénalités. Et dans l’état où il vous a été confié.

– Prévenir le loueur en cas de sinistre, quel qu’il soit et le plus tôt possible.

– Faire le plein d’essence si vous demandé dans le contrat. Les frais d’essence sont souvent facturés par le loueur à un prix supérieur à celui pratiqué par les stations services.

Vis-à-vis de l’assurance

Dans certaines circonstances, un sinistre peut ne pas être pris en charge par l’assurance du loueur. Même si vous avez souscrit la garantie correspondante. Voici quelques situations dans lesquelles vous n’êtes pas couvert :

      • -Si vous avez eu un accident en état d’ivresse, sous l’emprise de stupéfiants ou de médicaments non prescrits par un médecin et qui altèrent votre attention lors de la conduite.
      • -Vous n’avez pas respecter les obligations du contrat de location
      • -Vous avez dégradé volontairement le véhicule.
      • -Un conducteur non inscrit au contrat a pris le volant et a causé un accident.
      • -Vous avez transporté des passagers contre rémunération ou l’avez utilisé pour l’apprentissage de la conduite.
      • -Il y avait plus de passagers dans le véhicule que ce qui était autorisé sur la carte grise.

Cette liste n’est pas exhaustive et dépend de chaque loueur et assureur.

location de véhicules : obligations des loueurs et des clients notamment au niveau de l'assurance franchise


Quels sont les documents obligatoires à avoir pour pouvoir louer une voiture ?

Quelques document sont indispensables pour louer un véhicule.

En France et en Union Européenne

Vous devez souvent avoir plus de 21 ans. Sachant que les moins de 25 ans se voient souvent appliquer un surcoût. Ceci étant dit, voici les documents indispensables pour louer un véhicule :

      • -Un permis de conduire valide depuis plus d’un an.
      • -Carte d’identité ou papiers justifiant de votre identité.
      • -Disposer d’un moyen de paiement : carte bancaire ou chéquier.
      • -Le loueur peut aussi vous demander un mail de confirmation au cas où vous avez réservé le véhicule et réglé la facture en ligne.

Dans le reste du monde

Hors de l’Europe, la liste des documents pour louer une voiture peut varier selon les pays. Vous aurez certainement besoin d’un passeport en cours de validité. De la même façon, certains pays exigent le permis international pour que vous puissiez conduire sur leur sol. Il est gratuit, valable trois ans et vous donne le droit de conduire les mêmes classes de véhicule que votre permis français.

Aux Etats-Unis, par exemple, vous pouvez utiliser votre permis de conduire français, à condition qu’il ait plus d’un an. Mais seulement pour les séjours inférieurs à trois mois. Cette durée s’élève à six mois pour le Québec. Dans certaines contrées – comme la Nouvelle-Zélande ou l’Afrique du Sud – le permis doit être accompagné d’une traduction certifiée conforme par le consulat.

Que faire en cas de sinistre ?

👉En cas de sinistre, il est très important de bien respecter la procédure afin de pouvoir être bien pris en charge. En cas d’accident, nous vous recommandons d’appliquer la procédure « SAVA » :

 

1. SÉCURISER : assurez-vous que tout le monde soit en sécurité. En cas de blessés, contactez les services d’urgence.

2. APPELER : téléphonez au loueur. C’est à lui de vous indiquer quoi faire. Suivez bien ses recommandations.

3. VÉRIFIER : En cas de tiers impliqué, notez bien ses coordonnées ainsi que ce qui s’est passé (à l’aide d’un constat si le loueur vous en a remis un).

4. ACTER : Contactez le commissariat le plus proche. Un rapport de police pourra vous être demandé pour être indemnisé. Autant mettre toutes les chances de votre côté.

Et ensuite ?

Au moment de restituer la voiture, deux options :

-Soit vous avez opté pour le rachat total de franchise plus les garanties correspondant à votre sinistre et dans ce cas vous n’aurez rien à payer

-Soit vous devez indemniser le loueur. Une fois le sinistre réglé, si vous avez souscrit à une assurance indépendante comme SereniTrip ou si vous avez une carte bancaire premium, vous pourrez faire la déclaration pour être remboursé.

 

Que faire en cas de litige ?

Que faire en cas de litige avec l’agence de location ?

Malheureusement, en cas désaccord avec une agence de location, il y a peu de recours. Mieux vaut prévenir que guérir donc ! En Europe, en cas de litige, vous pouvez contacter le Centre Européen des Consommateurs France.

 

Que faire en cas de litige avec l’assurance souscrite pour une location ?

Si vous avez souscrit à une assurance indépendante ou bien si vous avez utilisé l’assurance de votre carte bancaire et que vous êtes en désaccord avec sa décision, vous devez :

  • 1. Contacter le service réclamation de ledit assurance.
  • Si vous ne trouvez pas de solution, et seulement après avoir tout essayé :

2. Contacter le médiateur de l’assurance

https://www.mediation-assurance.org/