La Visa Classic n’inclut pas d’assurance de location de voiture pour les dommages matériels ni le vol du véhicule. En effet, la Visa Classic couvre uniquement les dommages physiques survenus accidentellement à bord d’une voiture de location. Et ce, que vous ayez le statut de conducteur ou de passager.

Le plafond de prise en charge des blessures peut varier selon les banques. En général, ce montant est d’environ 10 000€ maximum. De plus, la carte Visa Classic inclut le versement d’une indemnité sous forme de capital en cas de décès lié à l’accident ou d’invalidité permanente. Cette indemnité est plafonnée et dépend de l’accident. Par exemple, l’indemnité tourne autour de 90 000€ si l’accident est arrivé à bord d’un transport public et 46 000€ en cas d’accident à bord d’une voiture de location. Vérifiez vos garanties liées à votre carte bancaire sur le site visa assurance.

Vous avez uniquement une carte Visa classic pour votre location de voiture ?

Vous n’êtes pas couvert en cas de dommages et vol sur la voiture location par la Visa classic. Nos conseils pour partir bien protégé, sans se ruiner.


Comment bien assurer votre voiture de location si vous louez avec une Visa Classic ?

💡 Il existe plusieurs solutions pour assurer votre véhicule de location, même si votre carte bancaire ne prend rien en charge :

1. Monter en gamme en optant pour une carte bancaire Visa Premier qui elle couvre – en partie – les dommages matériels qui peuvent survenir sur une voiture de location.

2. Choisir la ou les assurances du loueur.

3. Opter pour une assurance dédiée exclusivement aux voitures de location.

1. Opter pour une carte Visa Premier

👉 La carte Visa Premier est la version haut de gamme de la Visa Classic. Elle prend en charge les dégâts matériels et le vol qui peuvent survenir sur une voiture de location. Mais pas dans n’importe quelles circonstances. Vous devez avoir payer la location de la voiture avec votre carte ainsi que les frais de réparations demandés par le loueur.

 Attention, la procédure de remboursement est souvent longue et complexe.

En effet, il faut fournir des documents parfois difficiles à obtenir. Par exemple, l’assurance vous demandera une facture des réparations. Or, les loueurs ne font pas toujours réparer la voiture. Vous aurez alors seulement une facture estimée des dommages et non pas une facture réelle des réparations.

👉 Sachez qu’il existe des restrictions. Vérifiez bien vos garanties, notamment si vous louez régulièrement des voitures. Quelques exemples fréquents:

– 100km du domicile :

De nombreuses assurances de carte Visa Premier appliquent ce que l’on appelle une franchise kilométrique. Qui s’élève souvent à 100 kilomètres. Ce qui signifie que, si vous partez en week-end ou en déplacement privé à moins de 100 kilomètres de votre domicile, les dégâts ne sont pas couverts.

– Nombre de sinistres limité :

Même si les dommages matériels sont pris en charge sans franchise (vous ne payez rien), le nombre de sinistres garanti par année civile est limité. Le plus souvent, deux prises en charge maximum par carte bancaire et par an.

– Sinistres non couverts :

Vous n’êtes pas couvert pour tous les dommages ou vols. Ainsi si des objets personnels sont dérobés dans le véhicule vous n’êtes pas assuré. L’erreur de carburant et la perte des clés ne sont pas protégés non plus.

– Loueurs exclus :

Vous ne pourrez pas louer à un particulier même au sein d’un réseau spécialisé comme Getaround (Drivy) ou Ouicar.

 

assurance location voiture visa classic

 

2. Choisir les assurances du loueur du véhicule

👉 Lorsque vous souscrivez un contrat auprès d’un loueur de véhicule, il va forcément essayer de glisser des garanties optionnelles pour améliorer votre couverture. Et si vous n’avez qu’une Visa Classic – qui ne vous offre qu’une protection pour vos dommages corporels – vous pouvez être tenté. Quelques conseils pour faire le bon choix :

  • Une assurance responsabilité civile

D’abord, sachez que l’assurance responsabilité civile est presque toujours systématiquement incluse dans le contrat de votre voiture de location. Et donc comprise dans le prix de départ. En effet, en Europe, les loueurs ont l’obligation de vous protéger si vous blessez ou abîmer le bien d’un tiers.

Pensez toujours à bien vérifier que vous êtes couverts par une assurance responsabilité civile (RC). Pour information, la RC de votre assurance habitation ne vous couvre pas au volant d’une voiture de location. La Visa premier non plus.

  • L’assurance accident collision (CDW ou LDW)

Il s’agit de l’assurance qui permet de bénéficier d’une franchise en cas de dommage ou vol de la voiture de location. Elle peut être cochée par défaut ou – plus rarement – proposée en plus. Y souscrire est un bon réflexe, mais ne perdez pas de vue que, si des dommages sont constatés sur le véhicule, vous devrez payer une franchise plus ou moins élevée selon les loueurs.

Attention, si votre contrat de location n’inclut pas d’assurance LDW, en cas de vol ou dommages vous serez redevable de la totalité des frais ou du prix total du véhicule en cas de vol…


  • D’autres options payantes

Pour être protégé de ce qui arrive le plus souvent, vous pouvez souscrire à la garantie bris de glace et pneus, ou encore celle concernant le vol des objets personnels. Ces couvertures, chez le loueurs, sont souvent très onéreuses.

  • L’option rachat de franchise

C’est elle qui permet de supprimer – totalement ou partiellement – la franchise sur les options choisies. Les loueurs font aujourd’hui majoritairement leur marge sur ces produits. Ils coûtent donc cher.

💡 A noter que le prix de toutes ces options se cumulent puisqu’il s’agit souvent d’une somme journalière qui s’entend par option et non globalement. Si vous souhaitez une couverture maximale, le surcoût peut souvent dépasser celui du prix de la location de la voiture !

3. Souscrire une assurance dédiée à la voiture de location

👉 Vous avez décidé de conserver votre Visa Classic ? Et les assurances du loueur vous paraissent peu avantageuses ? Économisez sur l’assurance tout en partant bien protégé est enfin possible.

 

SereniTrip VS visa classic pour l'assurance de véhicule de location

 

La solution ? Souscrire à une assurance dédiée exclusivement aux véhicules loués. SereniTrip propose 2 types d’assurance:

1. Rachat de franchise

Cette couverture permet de rembourser la franchise dommages et vol mais aussi de couvrir des dégâts souvent exclus des garanties LDW/CDW des loueurs. Les exclusions classiques côté loueurs sont le bris de glace, les pneus, la perte des clés du véhicule ou les erreurs de carburant.

✅ Avec SereniTrip, vous êtes couverts pour ce qui arrive vraiment. Par exemple, pas d’exclusion sur la carrosserie. Une rayure ? Vous êtes remboursés en 5 jours maximum, le plus souvent en 48h.

2. Assurance dommages et vol LDW

Cette offre se substitue à la protection dommages / vol du loueur. Soit que vous ne souhaitiez pas la souscrire ou qu’elle ne soit pas proposée. Ce qui est souvent le cas lorsque vous louez un véhicule à l’étranger.

✅ Elle est sans franchise et vous protège en cas de dommages ou vol sur la voiture de location jusqu’à 80 000 euros de dommages.

💡 Quels sont les avantages?

– Le prix :

5 euros par jour pour l’offre rachat de franchise journalier. Vous louez plus de 13 jours par an ? La formule annuelle rachat de franchise à 69.5€ est faite pour vous. Compter 129.€ pour 1 an, nombre location illimité pour l’assurance LDW.

– Des niveaux élevés de prise en charge :

7 000€ avec l’assurance rachat de franchise, 80 000€ avec l’assurance dommages et vol.

– Compatibilité mondiale :

Les offres de Serenitrip sont valables auprès de tous les loueurs – en France et à l’étranger. Elle fonctionne aussi pour les plateformes de particulier à particulier

– Rapidité de prise en charge :

Vous êtes remboursé en cinq jours maximum après la réception de vos documents. Le plus souvent en 48h.


Vous louez une voiture ? Pensez à SereniTrip!

Optez pour nos assurances rachat de franchise à 5€/jour ou 69.5€ pour 1an, nombre de location illimité.

Soyez Malin, Partez Serein.

 

 

 

Articles Similaires: